Fiche technique : Intoxications par les champignons supérieurs

h4. Syndromes à latence longue (> 6 heures), graves a priori |_.Syndromes|_.Latence|_.Signes cliniques|_.Prise en charge|_.Espèces en cause|_.Confusions| |*PHALLOÏDIEN* _90 à 95% des décès liés aux champignons_|*L* = 6 à 24 heures *Le plus souvent* = 10 à 12 heures|• *Gastro-entérite cholériforme* Décès possible (choc hypovolémique) • *Hépatite cytolytique* : évoluant vers le *décès* (encéphalopathie hépatique) dans 10 à 30% des cas *HOSPITALISATION EN REANIMATION*|• *Réanimation symptomatique prioritaire* : réhydratation, ions, maintien de la diurèse • *Respect des diarrhées* • *Traitement spécifique* : péni G (J0 : 1 million d'UI/kg, J2 et J3 : 0,5 million d'UI/kg/j), Silymarine (20-50 mg/kg/j) • *Traitement de l'insuffisance hépatocellulaire* : N-acétyl-cystéine, en dernier recours greffe hépatique|• *Amanita* : _A. phalloïdes, A. virosa, A. verna, A. decipiens_ • *Lepiote* : _L. brunnéo-incarnata, L. helveola, L. josserandii, L. pseudo helveola, L. subincarnata_ • *Galerina* : _G .marginata, G.autumnalis, G. venenata_| *Entre autres* : • Rosé des prés, russule charbon-nière, amanite citrine, lépiote pudique • Autres lépiotes • Pholiote changeante| |*GYROMITRIEN* _Variabilité intra-inter-individuelle + dose dépendant_|*L* = 2 à 24 heures *Le plus souvent* = 6 à 12 heures|• *Gastro-entérite* : déshydratation possible • *Autres signes* : asthénie, céphalées, fièvre. • *Hépatite cytolytique* => décès • *Atteinte neurologique* : confusion, délire, convulsions. • *Rare hémolyse*, méthémoglobinémie|• *Réanimation symptomatique* : réhydratation, ions • *Anticonvulsivant* : diazépam • *Traitement spécifique* : vitamine B6 (25 mg/kg/j) • *Correction de l'insuffisance hépatocellulaire*|• *Gyromitra* : _G. esculenta, G. gigas, G. infula, G. helvelles_ • *Helvella* : _H. crispa, H. lacunosa_|• Morille| |*ORELLANIEN* _Insuffisance rénale chronique possible_|*L* = 2 à 20 jours *Le plus souvent* = 8 à 10 jours|• *Signes digestifs* : inconstants • *Atteinte rénale* : insuffisance rénale aiguë pouvant évoluer vers la chronicisation ou le décès|• *Réanimation symptomatique* : équilibre hydroélectrolytique • *Hémodialyse* • *Transplantation*|• *Cortinarius* : _C. orelanus, C. orellanoides, C speciosissimus, C. rainierensis, C. henrici_ _C. splendens_ suspect| *Entre autres* : • Autres cortinaires • Girolle • Chanterelle • Tricholome équestre| h4. Syndromes récemment décrits, latence longue (> 6 heures), rares |_.Syndromes|_.Latence|_.Signes cliniques|_.Prise en charge|_.Espèces en cause|_.Confusions| |*PROXIMIEN* _Pas d'insuffisance rénale chronique_|*L* = 8 à 14 heures 2 à 4 jours pour l'ins. rénale|• *Signes digestifs* • *Atteinte rénale* : insuffisance rénale favorable en 3 semaines • *Atteinte hépatique* : souvent modérée, réversible|• *Réanimation symptomatique* : équilibre hydroélectrolytique • *Hémodialyse*|• *Amanita* : _A. proxima, A. smithiana_ (USA)|• Amanite ovoïde • Tricholome magnivelare| | *ACROMELALGIEN* _Durée longue possible_|*L* = 24 à 48 heures *Durée* = quelques mois|• *Erythermalgie* : fourmillements et crises douloureuses intenses des extrémités, majorés par la chaleur, avec oedème et érythème local|• *Antalgiques* : morphine-clomipramine en perfusion + aspirine • *Eviter* : bains glacés répétés, prolongés|• *Clitocybe* : _C. amoenolens, C. acromelalga_ (Japon)|• Clitocybe inversé • Lépiste gilva| | *RHABDOMYOLYSE* _Dose dépendant ?_| *L* = 24 à 48 heures *Durée* +/- 15 jours|• *Rhabdomyolyse* : myalgies, asthénie, sueurs, élévation des CPK +++, pouvant évoluer vers le décès|• *Non spécifique*|• *Tricholoma* : _T. auratum_ • *Russula* ? (Taiwan)| Peut-être quantités excessives| h4. Syndromes à latence courte ( 0,5 g/l) : remplissage, vasopresseurs et surveillance en milieu de réanimation|• *Coprinus* : _C. atramentarius, C. insignis_ • *Divers suspectés* : _Boletus luridus, Clitocybe clavipes, Pholiota squamosa_|*Entre autres* : • Coprin chevelu • Bolet à pied rouge| |*NARCOTINIEN* Ou Psilocybien _Classé comme stupéfiant_|*L* = 30 minutes *D* = 3 à 6 heures *Réactions tardives* = rares flash-backs|• *Signes neuropsychiques* : euphorie, confusion, hyperesthésie sensorielle, *hallucinations*, désorientation, angoisse, panique, violence • *Signes atropiniques fréquents* : *mydriase*, tachycardie… • *Rarement* : hypertension, convulsions, coma|• *Signes cliniques modérés* : (10 à 20 champignons) : mise au calme, régression spontanée en quelques heures • *Signes cliniques marqués* : (> 20 champignons) : hospitalisation, benzodiazépine si agitation et/ou hallucinations, butyrophénone associée en cas de persistance|• *Psilocybe* : _P. semilanceata, P. cyanescens_... • *Stropharia* • *Panaeolus* : _P. foenisecii, P. sphinctrinus_ • *Pholiotina* (_conocybes_) • *Gymnopilus* : _G. spectabilis_|*Usuellement volontaire*| |*PAXILLIEN* _Syndrome rarissime_|*L* = 1 à 2 heures *Remarque* : autres convives indemnes|• *Troubles digestifs* • *Hémolyse* : immunoallergique|• *Signes cliniques marqués* : remplissage, épuration extrarénale • *Signes cliniques sévères* : exsanguino-transfusion|• *Paxillus* : _P. involutus_||

search