Question/Réponse : Complément alimentaire à base d'algues marines et dysthyroïdie

Question Une femme de 34 ans a consommé de novembre 2004 à janvier 2005 six gélules par jour de PhysioEpure®, « prescrit » pour maigrir dans un institut de beauté. Au mois de février, la survenue d’une asthénie avec palpitations et diarrhée fait découvrir une hyperthyroïdie avec une FT4 à 27 pmol/l (N

search