Tests de Diagnostic Rapide des angines à Streptocoque A (TDR) : un kit contenant du nitrite de sodium à mettre sous clef.

Un grand nombre de médecins généralistes ont aujourd'hui adopté le test de diagnostic rapide (TDR) des angines à Streptocoque A. Le TDR est un test immunochromatographique mettant en présence des anticorps anti-streptocoque A béta-hémolytique (apportés par le test) avec des antigènes de surface d'un éventuel streptocoque (présents dans le prélèvement). La réalisation de ce test nécessite l'extraction des antigènes par trempage de l'écouvillon dans le mélange de 2 réactifs : nitrite de sodium et acide acétique. Ces réactifs sont généralement conditionnés sous forme de petits flacons (de 6 à 10 ml), dont l'un renferme du nitrite de sodium avec une concentration de l'ordre de 14%.

Au cours de ces 6 derniers mois, le Centre antipoison de Lyon a été contacté pour 2 intoxications accidentelles impliquant le réactif "nitrite de sodium" de ces kits. Un enfant "turbulent" de 4 ans (17 kg), hospitalisé dans un contexte socio-psychologique familial défavorable, a ingéré un flacon et demi (soit 9 ml) de ce réactif provenant du kit IM Stept A°, dérobé à l'insu du personnel soignant ; la dose ingérée de nitrite de sodium (environ 74 mg/kg) a été responsable d'une méthémoglobinémie à 56%. Un autre enfant, âgé de 2 ans (13 kg), accompagnant son grand frère lors d'une consultation au cabinet médical, a porté à la bouche un flacon de ce même réactif provenant d’un kit Streptatest° (le niveau du flacon de 10 ml n'apparaissant pas modifié, la dose maximale ingérée a été estimée à moins de 2,5 ml) ; la dose ingérée de nitrite de sodium (estimée à moins de 27 mg/kg) a été responsable d'une méthémoglobinémie à 35%.

Le nitrite de sodium est puissamment méthémoglobinisant à des doses de l’ordre de 10 mg/kg. La concentration en nitrite de sodium de ces kits expose donc à un risque pour des ingestions même très minimes chez l’enfant. Les utilisateurs de ces tests doivent mettre en place les mesures nécessaires à leur non accessibilité particulièrement au moment de leur utilisation afin de prévenir, notamment, les intoxications accidentelles de l’enfant.

search